Top 4 des ouragans les plus marquants

A l’heure où les bilans d’assurance commencent à se dessiner, revenons sur le phénomène des ouragans et surtout sur ceux qui ont été les plus marquants. La planète est touchée en moyenne par environ 85 ouragans par an. Chacun plus ou moins intense, meurtrier, et dévastateur. Certains noms nous restent en tête depuis de nombreuses années : Katrina, Sandy, Hanna…
Ce sont des pays et régions entières qui ont été détruites après le passage de ces cyclones.

Le phénomène naturel le plus destructeur

Un ouragan est une violente tempête tropicale, définie par de forts vents venant de sens opposés et créant des tourbillons. L’ouragan fait partie des phénomènes naturels les plus destructeurs dans leur force et étendue. Ils provoquent d’énormes raz de marée qui détruisent tout sur leur passage. A l’origine de ce phénomène sont 3 conditions accumulées : la chaleur, l’humidité et l’absence de vent en altitude.
Mais la formation de ces ouragans est également due à un grand nombre de facteurs météorologiques, comme par exemple la température de l’eau (26.5°), la distance de l’équateur (>500km), une pression atmosphérique basse, etc…
D’ailleurs, comme le montre cet article, la dénomination du phénomène tient compte de sa géolocalisation!

Irma, le plus puissant et le plus long

Certains noms nous ont plus marqués que d’autres. Chaque année, on en entend de nouveaux, comme Cindy, Harvey, Irma, Katia, Ophelia, et beaucoup d’autres en 2017. Ils sont tous différents, de par leur étendue, leur puissance et les dégâts qu’ils ont causés. Mais certains ont marqué l’histoire et traumatisé des générations entières.

Le cyclone répertorié le plus puissant et le plus long de l’histoire, c’est Irma, avec des vents soufflant jusqu’à 297km/h, il s’est produit du 30 août au 16 septembre 2017. C’est l’ouragan qui sera resté le plus longtemps en catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson (échelle allant de 1 à 5). Il a touché notamment les îles de Saint Martin, Saint-Barthélemy, Barbuda et les Iles Vierges. Rien que sur Saint Martin et la Guadeloupe, les dégâts avaient été estimés à 2 milliards d’euros, et une centaine de morts.

Katrina, Mitch et Haiyan, des ouragans dévastateurs

On se souvient également de Katrina, qui a touché les États-Unis le 29 et 30 août 2005, en catégorie 3, avec des vents allant jusqu’à 200 km/h. Katrina a dévasté les états du Mississipi et de la Louisiane, détruisant notamment sur son passage la Nouvelle Orléans.

Retour en arrière, en octobre 1998,l’ouragan Mitch touchait l’Amérique centrale : catégorie 5, et presque 20 000 morts, voilà le constat donné après son passage. Ce sont les pays les plus pauvres, le Honduras et le Nicaragua, qui ont été les plus touchés et dans lesquels l’ouragan a été le plus meurtrier. En effet, au Honduras, le gouvernement avait ignoré les alertes et avait tardé à prévenir la population, qui fut prise au dépourvu.

Mais de nombreuses autres tempêtes catastrophiques ont touché le monde, Haiyan au Philippines, en 2013, a été répertorié le cyclone le plus intense avant l’arrivée d’Irma. Il a fait environ 6 000 morts.

L’année 2017 fut destructrice et violente en termes d’ouragans, le 8 septembre a même été établi comme la journée avec la plus grande énergie cumulative cyclonique de l’histoire.

Catégorie: Actualités
A propos de l'auteur
-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *