Pour faire face à la pandémie qui secoue la planète entière depuis décembre 2019, de multiples masques de protection sont recommandés pour se protéger et éviter la propagation du covid-19. Mais, tous les types de masques conseillés ne sont pas adaptés pour tous. Quand faut-il porter un masque de protection ? Quels sont les différents types de masques ? À quels types de personnes chaque masque est-il destiné ? Découvrez dans cet article les réponses à ces interrogations pour mieux protéger votre santé et celle de vos proches.

Quand doit-on porter un masque de protection ?

Vous devriez porter un masque de protection lorsque vous avez une toux, de la fièvre et/ou des problèmes respiratoires. Ainsi, si vous toussez ou éternuez, le port de masque peut protéger les personnes se trouvant à proximité de vous.

De même, si vous ne présentez aucun signe, mais que vous prenez soin d’un individu suspecté d’être contaminé par le covid-19, vous devriez obligatoirement porter un masque de protection lorsque vous vous retrouvez dans la même pièce avec ce dernier.

Cependant, si vous ne présentez aucun symptôme et n’êtes pas en contact avec des personnes qui pourraient avoir été infectées par le coronavirus, vous n’avez pas à porter de masque de protection.

Les différents masques (FFP2, masques chirurgicaux, masques lavables/réutilisables)

En général, les diverses catégories de masque à utiliser en cas de besoin pour vous protéger contre le coronavirus sont : FFP2, masques chirurgicaux et le masque de protection lavable et réutilisable.

Les masques de protection respiratoire individuels de type FFP2

Les masques FFP2 sont des masques filtrants qui ont pour rôle de protéger leus utilisateurs contre les risques d’inhalation des agents infectieux transmissibles par voie aérienne. Ils protègent également contre une menace de transmission par gouttelettes. Composés d’une pièce faciale et d’un dispositif de filtration, les masques FFP2 ont une durée de vie qui varie entre trois et huit heures.

Le port de masque de type FFP2 est strictement destiné au personnel de soins pendant les phases de transmission interhumaine, pandémique, et pour les personnes à risque majeur d’exposition comme les professionnels de santé au contact des malades.

Vous devrez le remplacer systématiquement en dehors de la présence du malade, chaque fois qu’il est mouillé, souillé ou en mauvaise position sur le visage.

Les masques de protection chirurgicaux

Les masques chirurgicaux sont destinés à prévenir, pendant l’expiration, ceux qui les portent du jet de sécrétions de voies aériennes supérieures ou de salive qui peuvent renfermer des agents infectieux transmissibles par voie aérienne ou par voie de gouttelettes.

Les masques de protection chirurgicaux doivent être portés par les patients contagieux dès les premiers signes afin de protéger leur entourage et leur environnement.

Lorsqu’il est mouillé ou souillé, le masque de protection chirurgicale doit être jeté dans une poubelle dotée d’un couvercle et équipé de sac plastique. Ensuite, le porteur doit se laver les mains à l’eau et au savon ou utiliser une solution hydro-alcoolique pour se désinfecter.

Les masques de protection lavables/réutilisables

Les masques de protection lavables ou réutilisables sont des masques de protection respiratoire parfaits pour vous et votre entourage. Bien qu’ils soient conçus en tissu, ce sont des maques de protection qui ont pour objectif de protéger votre santé ou celle de votre voisinage de toute contamination. Lavables à la main, les masques de protection réutilisable respectent l’environnement.

Ces types de masques lavables garantissent une idéale protection respiratoire contre les particules de très petite taille qui peuvent mesurer 25 micromères. En plus, vous avez la possibilité d’insérer un filtre de rechange dans un masque lavable pour le conserver tout en bénéficiant d’une protection de qualité supérieure.

Que peut-on retenir ?

En résumé, si vous n’êtes pas un professionnel de la santé ou une personne en contact avec une personne suspecte, il vous serait plus adéquat d’adopter un masque de protection lavable ou réutilisable. L’usage d’un masque de protection protège, à la seule condition qu’il soit associé à un lavage régulier des mains à l’aide d’une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et au savon.

Avatar
A propos de l'auteur
-

Avatar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *