Kamikochi : un spot de randonnée inoubliable au cœur des Alpes japonaises

La vallée de Kamikochi est un paradis pour les randonneurs. Située au cœur des Alpes japonaises, une chaîne de montagnes au centre du Japon, elle offre l’opportunité de découvrir une autre facette du pays à travers de grands espaces et de hauts sommets. Quelle que soit la saison, cette région propose des paysages pittoresques. Elle laisse des souvenirs impérissables pour ceux qui ont la chance d’y aller. Voici donc un petit aperçu de ce qui vous attend au cours de votre séjour à Kamikochi.

La vallée de Kamikochi en quelques mots

La vallée de Kamikochi est localisée au cœur du parc national de Chubu Sangaku dans la préfecture de Nagano. Sachant que c’est une vallée alpine, elle est située à une altitude d’environ 1 500 mètres et s’étend sur une quinzaine de kilomètres environ. La rivière Azusa-Gawa traverse cette vallée pour terminer sa course au lac Taisho. Ce dernier est spectaculaire avec ses eaux limpides laissant apparaître majestueusement le reflet des nuages et du ciel. Ce panorama paisible est complété par les forêts denses et les marais ornant les environs.

De par les richesses naturelles qui y sont présentes, la vallée de Kamikochi reste un véritable royaume pour la randonnée et l’alpinisme. D’ailleurs, des sentiers de randonnées sont accessibles sur chaque côté de la rivière. Si vous décidez donc de partir au Japon, n’oubliez pas d’inclure dans votre itinéraire la visite de ce havre de paix. D’ailleurs, pour y accéder, vous n’aurez qu’à emprunter une ligne de bus directe depuis plusieurs grandes villes japonaises comme Osaka, Tokyo, Shinjuku, Nagoya ou encore Omiya. Pour votre information, les voitures ne sont pas admises dans la vallée.

Kamikochi, un paradis pour les randonneurs

La vallée de Kamikochi est un excellent spot de randonnée. En général, elle est dédiée à tous les randonneurs de tous les niveaux. D’ailleurs, diverses catégories de sentiers seront au choix. Chacun y retrouvera son bonheur parmi les circuits variés. Les plus faciles comme la promenade familiale peuvent durer jusqu’à une heure environ. Pour les autres niveaux, il y a ceux qui peuvent être effectués entre 3 à 5 heures. Pour le niveau difficile à savoir la randonnée alpine en particulier, un sentier de montagne propose une vue imprenable sur la totalité de la chaîne de montagnes. Pour profiter pleinement de cette splendide vallée, la période entre avril et novembre est réputée pour être la meilleure.

Pour vivre une expérience mémorable à la découverte de cette vallée, la plupart des visiteurs optent pour le circuit au départ du lac Taisho. La promenade se poursuit souvent vers le chemin qui remonte la rivière vers le pont Myojin. En général, ce circuit peut durer quelques heures sans difficulté puisque le terrain n’est pas du tout pentu. En chemin, les visiteurs pourront admirer la beauté de l’étang Tashiro qui est ourlé de marais. Du côté de la gare routière, il y a le pont suspendu Kappabashi qui propose un grand nombre de sentiers de randonnée. Au cours des randonnées, les voyageurs seront sans aucun doute séduits par les paysages naturels de la vallée, notamment avec les champs d’azalées japonaises ornant les sentiers, les singes et les diverses espèces d’oiseaux peuplant les forêts.

Catégorie: Asie
A propos de l'auteur
-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *