Vues

Un septuagénaire a souhaité coupler la puissance de l’énergie solaire à l’intérêt d’un moteur. Cet inventeur est en mesure de proposer une création incroyable qui devrait connaitre un certain succès dans plusieurs pays, dont la France.

L’intérêt de la motorisation dans divers domaines

Aujourd’hui, les moteurs ont envahi notre quotidien, ils sont présents dans de nombreux domaines. Tous les appareils installés dans le logement fonctionnement avec cette méthode, c’est aussi le cas des volets ou encore des portails comme le montre Motorisation Plus. Généralement, il est nécessaire de les brancher sur le courant pour qu’ils puissent délivrer toute leur puissance. Ce n’est pas le cas avec Saurea, ce moteur a la particularité d’avoir des besoins spécifiques en matière solaire.

Utiliser l’énergie solaire via des panneaux photovoltaïques

En effet, il est en mesure de transformer l’énergie photovoltaïque en une force motrice. Cette dernière a l’avantage d’être durable sans demander aucun entretien spécifique. Au vu du potentiel de cette invention, le septuagénaire a eu l’idée de la protéger en faisant valider cinq brevets. Les plus expérimentés se lanceront dans l’étude de ce fonctionnement qui consiste à obtenir une énergie mécanique en ayant recours au soleil qui est inépuisable. De plus, en étant relayé aux panneaux photovoltaïques, la durée de vie est importante. Selon l’inventeur, elle oscille entre 25 et 30 ans.

Un moteur solaire pour irriguer les exploitations

Cette motorisation peut s’avérer extrêmement intéressante pour divers pays comme le Mali. En effet, elle aurait une place de choix pour l’irrigation. En intégrant une station de pompage, cette invention a les capacités d’apporter un peu de confort dans des zones reculées des pays émergents. Ces derniers ne sont pas les seuls à être conquis par ce fonctionnement, l’irrigation en France pourrait aussi bénéficier de ce moteur solaire. D’autres applications sont envisagées comme l’aéronautique, l’oxygénation…

A propos de l'auteur
- Administrateur du site Kikavu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.