Comment devenir graphiste ?

Le métier de graphiste attire les esprits créatifs. Afin d’accéder à ce métier, il faut néanmoins acquérir de solides bases non seulement en design mais également en informatique. En effet, le graphiste sera amené à être polyvalent et à utiliser certains logiciels de graphisme, de la réalisation d’un simple flyer à la conception de l’intégralité d’une identité visuelle.

Les missions du graphiste

Le graphiste a pour mission de représenter un produit, un service ou une entreprise à travers l’image. Il doit concevoir et respecter ce que l’on appelle une charte graphique. La conception de la charte graphique prend en compte la conception d’un logo. Le graphiste travaille d’après un brief qui doit être le plus détaillé possible des couleurs jusqu’au style de la typographie devant être utilisée. Il peut intervenir dans l’univers du print, c’est-à-dire sur des supports tangibles tels qu’un flyer ou bien de façon virtuelle sur le web sur des bannières web, des visuels…. On peut exercer la profession de graphiste en tant que freelance ou salarié d’une entreprise. Dans le premier cas, on travaillera au sein d’une équipe qui comprendra plusieurs professionnels, du développeur au chef de projet dans le cas d’une agence web notamment.

Les compétences et outils du graphiste

Afin que le graphiste puisse mener à bien sa mission de communication au public et répondre aux demandes de ses clients, il utilise plusieurs outils, dont les principaux sont informatiques. Après avoir cerné les attentes de son commanditaire, il élabore une charte graphique qui sera appliquée sur l’ensemble des supports, qu’ils soient web ou print.
Des logiciels de création graphiques l’aideront dans sa tâche. Le plus connu est la Suite d’Adobe, qui comprend notamment des outils tels qu’Indesign, Illustrator ou Photoshop. Parfois, il lui sera demandé d’avoir des notions d’intégration lorsqu’il s’agit de la création d’un site web.

Comment se former au métier de graphiste ?

Afin de travailler au sein d’une agence de communication, d’une agence web ou bien de se lancer en tant que freelance, le graphiste pourra suivre l’un des nombreux cursus suivants :

  • Plusieurs BTS Design comportant différentes spécialisations (Web, Print ou Espace et volume)
  • Les formations des écoles d’Arts graphiques et Arts appliqués
  • Le diplôme de maquettiste infographiste multimédia
  • Les DMA (diplômes de métiers d’art)
  • Les DNAP (diplôme national d’Art plastique)
  • Les licences pro ATC (Activités techniques de communication)

Ce métier demande en outre de se former en permanence pour pouvoir mettre à jour ses connaissances techniques et être au fait des nouvelles tendances. Pour les graphistes qui souhaitent pratiquer leur activité en indépendant, des notions de démarchage commerciale peuvent être utiles. La Chambre de Commerce et d’Industrie de chaque département peuvent l’y aider.

Catégorie: Enseignement
A propos de l'auteur
-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *