Chauffeur poids lourd, un métier dont on ignore tout !

Que ce soit sur un plan local, régional, national et même international, le conducteur poids lourd permet l’acheminement de marchandises de natures très diversifiées. Son rôle est donc essentiel car il permet aux entreprises de recevoir des matières premières et aussi de distribuer les produits finis. La croissance économique va de pair avec le transport routier.

Les qualités physiques requises pour être chauffeur poids lourd

Le chauffeur poids lourd passe une grande partie de ses journées au volant d’un engin pouvant peser de 3,5 tonnes à 44 tonnes pour les camions avec remorque. Cette activité exige que le chauffeur soit en bonne condition physique.
En ce qui concerne l’acuité visuelle, elle ne peut être inférieure à 8/10 e pour l’œil le meilleur et 5/10 e pour le moins bon. Une bonne acuité auditive est aussi indispensable, un cœur sain sans problèmes antérieurs, de bons réflexes également et une bonne résistance au stress et à la fatigue.

Un travail qui exige un certain nombre de compétences

Le chauffeur poids lourd doit veiller au bon état de son véhicule en effectuant la vidange et le graissage régulièrement et en le nettoyant dès que besoin.
S’il ne charge pas le camion lui-même, il doit au moins vérifier si cela a été fait correctement. En cas d’utilisation de bâches, il doit s’assurer de leur fixation correcte.
Le chauffeur a aussi des tâches plus administratives car il doit s’occuper de papiers comme les bordereaux de livraison, les factures des clients ainsi qu’éventuellement des documents douaniers en cas de transport international.

Toujours plus d’exigences

Si la connaissance du code de la route et des consignes de sécurité sont primordiales, le conducteur doit aussi avoir une conduite responsable et se soucier du respect des normes environnementales qui se répercute d’ailleurs favorablement sur la consommation de carburant.
Le conducteur doit aussi pouvoir se servir de nouveaux instruments comme l’ordinateur de bord, le GPS et le repérage par satellite, autant d’instruments qui permettent d’effectuer le transport dans de meilleures conditions tant pour le chauffeur que le manager et le client.
Le chauffeur poids lourd passe parfois de longues heures seul mais il va aussi rencontrer des clients et représente alors l’image de l’entreprise pour laquelle il travaille.

Il existe deux permis

Le permis poids lourd permet le transport de marchandises et celui de matériel.
La charge maximale autorisée avec un permis C est de 32 tonnes.
Avec un permis E, le camion peut transporter un maximum de 44 tonnes.

Plusieurs formations sont proposées

Il est encore possible de conduire un camion de marchandises après validation des acquis de l’expérience mais autrement, tout chauffeur poids lourd doit au moins suivre une formation minimale (FIMO) même s’il possède déjà le permis de conduire C.
D’autres formations sont plus poussées :
– le certificat d’aptitude professionnelle conducteur routier de marchandises ;
– le brevet d’études professionnelles conduite et services dans le transport routier ;
– un certificat à l’issue d’un stage de formation professionnelle (CFPA) ;
– le bac professionnel d’exploitation des transports.

 

Catégorie: Non classé
A propos de l'auteur
-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *